TEAM SKY DS NICOLAS PORTAL EXPECTING ‘OPEN’ TOUR DE FRANCE

Team Sky’s lead Directeur Sportif, Nicolas Portal, is expecting a tight GC battle at the Tour de France and has suggested that those hopeful of overall victory will have to make their own opportunities to take time throughout the three weeks, rather than waiting for ‘set piece’ stages.

The Frenchman, who has overseen all of Froome’s three Tour de France victories from the lead race car, said:

It might not immediately look it in terms of profiles, but it’s a really challenging course and it will be a difficult Tour to win.

There are a lot of hard stages but only three summit finishes. Two of these are proper summit finishes in the mountains and the third one is Planche de Belles Filles. That one will be pretty punchy.

The fact that we have only three summit finishes is a challenge. When you have big GC contenders that are really good on the climbs, obviously for them the challenge is to ensure they perform really well on those big stages. This year we have to find other ways to win.

I think riding smart every day and creating opportunities could be a way to win the Tour de France this year; obviously the three mountain finishes are really important but every day will be very important, the tension will be very high, and we will have to be focused.

This year the race is very open. There are lots of stages that might not have the big climbs, but there is something tricky. That might be crosswinds or a really short climb to the finish where a lot of teams will think they have an opportunity.

I think it will be hard racing every day – you cannot lose one day. If you lose a chance on a stage, you are not sure the next day or the next week you will get another opportunity. We really need to take a day by day view of this year’s race as I expect it to be really tight.

*

Cela ne saute pas directement aux yeux quand on regarde les profils de course, mais ce Tour de France sera très « challenging » et il sera difficile à gagner.

Il y aura beaucoup d’étapes compliquées pendant ce Tour mais uniquement trois arrivées au sommet. Deux d’entre elles sont de vraies arrivées au sommet et la troisième sera une arrivée à la Planche de Belles Filles. Celle-là sera plutôt complexe.

Le fait de n’avoir que trois arrivées au sommet cette année représente un défi. Quand il y a de gros concurrents pour le Classement Général qui sont très bons grimpeurs, pour eux le but est évidemment de faire de leur mieux sur ces étapes. Cette année nous devrons trouver des façons différentes de gagner.

Je pense que courir intelligemment chaque jour et se créer des opportunités pourrait être une façon de gagner ce Tour de France ; les trois étapes avec arrivées au sommet sont très importantes mais chaque jour sera très important et la tension sera très élevée, on devra être concentré.

Cette année la course est très ouverte. Beaucoup d’étapes n’auront peut-être pas de gros cols, mais il y aura des complications. Cela peut venir de vents de travers ou une ascension très courte jusqu’à l’arrivée et dans ce cas beaucoup d’équipes verront une opportunité pour la victoire.

Je pense que l’on va assister à une course intense chaque jour – on ne peut pas se permettre de perdre un jour. Si on passe à côté d’une opportunité sur une étape, on n’est pas sûr d’en avoir d’autres le jour suivant ou la semaine suivante. On devra donc adopter une vision au jour le jour de la course car je m’attends à ce qu’elle soit très serrée.

Lascia un commento